La Cour d’Appel déboute une nouvelle fois Chakib Slitine de ses poursuites contre Jean-Christophe Castelain

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 29 avril 2008

Jean-Christophe Castelain, défendu par maître Emmanuel Pierrat, a été relaxé par la Cour d’Appel de Paris le 16 avril, de la plainte de Chakib Elidrissi-Slitine pour injure publique. Le témoignage de Claude Vivier n’a pas été retenu.

J.-C. Castelain%26copy; L.S.

L’expert parisien en antiquités égyptiennes Chakib Elidrissi-Slitine reprochait à Jean-Christophe Castelain (éditeur de L’ŒIL, du JOURNAL DES ARTS et d’ARTCLAIR.COM) d’avoir, notamment, « crié à la ronde » lors du Salon du Collectionneur en 2005 que « Slitine est un escroc ». Chakib Slitine n’avait pas assisté à cette supposée scène mais s’appuyait sur l’étonnant témoignage de madame Claude Vivier, directrice de l’école EAC située dans le quartier Drouot.

La Cour d’Appel de Paris, dans un arrêt du 16 avril 2008, relaxe Jean-Christophe Castelain pour absence de preuves. Elle relève que Chakib Slitine n’a pu produire qu’un seul témoignage. Elle souligne que l’unique témoignage de Claude Vivier, « qui n’avait pas déféré aux convocations du service enquêteur » est contradictoire avec ses déclarations devant le juge d’instruction ainsi que celles de Chakib Slitine.

La Cour souligne enfin que les articles dans L’ŒIL et le Journal des Arts, concomitants avec la plainte de Chakib Slitine, rapportaient avec neutralité sa condamnation par contumace par la cour criminelle du Caire pour recel de pièces volées en Egypte.

Il y a un an le tribunal correctionnel de Paris déboutait également Chakib Slitine de toutes ses demandes dans le cadre du procès qu’il avait intenté contre L’ŒIL et le JOURNAL DES ARTS. Chakib Slitine a fait appel de cette décision, l’audience est prévue en octobre 2008. De même Chakib Slitine s’est pourvu en cassation à l’encontre de l’arrêt du 16 avril 2008. Maître Emmanuel Pierrat défend Jean-Christophe Castelain ainsi que L’ŒIL et le JOURNAL DES ARTS dans ces interminables poursuites judiciaires de Chakib Slitine.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque