La collection d’Alfred Stieglitz pourrait changer de dépositaire

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 10 mars 2008 - 218 mots

NASHVILLE (USA) [10-03-08] – La collection du photographe Alfred Stieglitz, riche en tableaux impressionnistes et modernes, devra quitter la Fisk University si la collection n’est pas exposée avant le 6 octobre prochain.

Au terme d’une procédure longue et complexe, la Cour de Nashville-Tennessee vient de rendre ses premières conclusions dans l’affaire qui oppose depuis 2005, le musée Georgia O’Keefe et la Fisk University, dépositaire de la collection depuis 1949. Il est interdit à l’université de vendre des œuvres comme elle tenta récemment de le faire pour restaurer ses finances désastreuses. Elle doit aussi impérativement exposer la collection de peintures fermée depuis 2005, suivant en cela les dispositions testamentaires de la veuve du photographe, l’artiste américaine Georgia O’Keeffe.

Si cette dernière injonction du tribunal n’est pas effective d’ici le 6 octobre prochain, les Renoir et Picasso de la collection Stieglitz quitteront définitivement l’établissement d’enseignement. Dans ce cas, les œuvres reviendront de droit au musée O’Keeffe.

Cette issue représenterait une perte importante pour l’université qui s’emploie à réunir les fonds nécessaires au maintien dans ses murs de la collection. En décembre, La Fondation Andrew W. Mellon a déjà versé 1 million de dollars et s’engage à en apporter deux autres, si l’université parvient, d’ici le 30 juin prochain, à lever 4 millions supplémentaires : un pari difficile ! (source www.tennessean.com)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque