Samedi 19 septembre 2020

Israël rend à l'Egypte des antiquités importées en contrebande

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 23 mai 2016 - 231 mots

JERUSALEM [ISRAEL] [23.05.16] - Les autorités israéliennes ont annoncé avoir rendu dimanche aux égyptiennes des pièces d'antiquité qui avaient été sorties d'Egypte en contrebande et introduites en Israël de manière illégale via un pays tiers.

Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, deux couvercles de sarcophages -- l'un remontant à entre le 16e et le 14e siècle av. J.-C. et l'autre entre le 10e et le 8e -- ont été remis à l'ambassadeur d'Egypte en Israël Hazem Khairat.

Les objets ont été saisis par l'Autorité israélienne des antiquités et entreposés jusqu'à leur remise dimanche aux autorités égyptiennes, selon le communiqué.

Le texte ne donne pas plus de précision sinon que les procédures pour le rapatriement des deux vestiges ont été facilitées par "le dialogue renforcé entre le ministère des Affaires étrangères et l'ambassade égyptienne en Israël." 

Selon le quotidien Jerusalem Post, citant un responsable des Antiquités israéliennes, ces couvercles de sarcophages sortis d'Egypte, étaient passés par Dubaï, puis Londres, avant d'arriver en Israël en 2012.

L'Egypte est le premier pays arabe à avoir signé un traité de paix avec Israël en 1979.

Il a nommé en juin 2015 M. Khairat ambassadeur en Israël, un poste qui était resté vacant depuis 2012. Cette année là, l'ex-président islamiste Mohamed Morsi avait rappelé son ambassadeur pour protester contre une offensive israélienne sur la bande de Gaza, dirigée par le mouvement islamiste du Hamas.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque