Incendie à la BNF Richelieu

Par Margot Boutges · lejournaldesarts.fr

Le 6 août 2013 - 385 mots

PARIS [06.08.13] - Suite des feux de l’été : le site Richelieu de la BNF a été touché par un incendie qui n’a fait que peu de dégâts au sein de ce bâtiment en rénovation depuis 2010.

Le site historique de la Bibliothèque Nationale de France (BNF) a été endommagé par un incendie, qui n’a fait aucune victime, le matin du 5 aout 2013.

Après l’incendie qui a ravagé une partie de l’hôtel de ville de La Rochelle ou encore celui qui a entièrement détruit le cabinet des bains de Le Sueur à l’Hôtel Lambert à Paris, les dégâts matériels à la BNF Richelieu paraissent mineurs :

Les flammes se sont déclarées sous les toits - inscrits depuis 1983 Monuments Historiques - à l’angle de la rue Colbert et de la rue Richelieu. Limité à cette zone de la toiture, le feu ne s’est propagé que sur 100 m2 et n’a pas touché les collections - estampes, photographies, cartes, monnaies…- qu’abritent le bâtiment édifié entre le XVIIe siècle et le deuxième quart du XXe siècle.

Depuis 1996, le site Richelieu loge un détachement constitué de pompiers de la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris (BSPP).

Avec l’aide de renforts de la BSPP, ceux-ci ont réussi à circonscrire l’incendie en une heure. Celui-ci s’est déclaré peu avant 6 heures du matin au niveau d’un dispositif de filtrage de l’amiante dans des locaux sous cloisons étanches. Les travaux de désamiantage de la zone étaient achevés depuis le 2 aout.
Depuis 2010, le « quadrilatère Richelieu » est le théâtre d’une importante rénovation visant notamment à mettre le bâtiment aux normes sécuritaires – celles-ci étant vétustes - , et redéployer les différents départements de la bibliothèque.

Le Ministère de la Culture, maitre d’ouvrage des travaux, a invité dans son communiqué « l’ensemble de ses services en charge de chantiers en cours à renforcer les mesures de suivi et de contrôle préventif des zones à risque de feu. »

Les incendies de l’été se sont déroulés dans des bâtiments en cours de restauration et / ou de rénovation. Des environnements à risque dont les mesures sécuritaires doivent à l’évidence être renforcées.

Les espaces accueillant le public côté rue Vivienne - séparé par une cloison étanche des travaux côté rue Richelieu - ont rouvert le jour même à 10 heures.

Légende photo

Bibliothèque nationale de France, Site Richelieu - © Photo Margot Boutges

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque