Mercredi 21 février 2018

Huit toiles du peintre québécois Molinari ont été retrouvées après leur vol une semaine plus tôt

Par Lucile Pages · lejournaldesarts.fr

Le 30 juillet 2012

SAINT-DONAT (QUÉBEC) [30.07.12] – Des toiles de Guido Molinari, volées entre le 16 et le 18 juillet ont été retrouvées une semaine plus tard, en très bon état.

Huit toiles de l’artiste québécois Guido Molinari, réalisées entre 1960 et 1998, volées à Saint-Donat dans la région de Lanaudière au Québec entre le 16 et le 18 juillet 2012 ont été retrouvées, une semaine plus tard. La Sûreté du Québec a arrêté un homme de quarante ans en voiture, en possession d’une des toiles volées. Le reste a été retrouvé dans sa résidence.

Le voleur s’était introduit dans l’atelier du fils de l’artiste, Guy Molinari, qui conservait quelques unes des toiles de son père. Seulement une dizaine de personnes étaient au courant de cet entrepôt avait précisé l’héritier. Les huit toiles, d’une valeur de 800 000 dollars canadiens (646 000 euros) sont de très grands formats, destinées par le peintre à des musées. Le voleur a donc dû les découper de leur cadre, pour les rouler ensuite.

Guy Molinari et le Centre de conservation du Québec (CCQ) avaient craint les dommages irréparables qu’aurait pu causer le vol de ces toiles. Une spécialiste du CCQ avait fait part de ses inquiétudes sur les possibles réparations à entreprendre. « La grande variété de matériaux utilisés depuis une cinquantaine d’années, de même que le peu d’études scientifiques faites au sujet des peintures modernes rendent ardu le travail de restauration » avait-elle précisé au Journal de Montréal. Heureusement les tableaux retrouvés sont en bon état, et aucune restauration n’est prévue pour le moment.

Guido Molinari (1933-2004) est un artiste du mouvement plasticien québécois. Basés sur l’esthétique de Mondrian, les plasticiens québécois ont développé l’abstraction géométrique au Québec, en réaction au mouvement automatiste de Paul-Émile Borduas. Au début des années soixante, Molinari se démarque de son groupe par une approche analytique de la couleur et devient alors leader du mouvement des néo-plasticiens. Il privilégie un mode sériel de représentation, basé sur la fonction dynamique de la couleur. Il va créer des espaces non euclidiens (qui ne se base pas sur les formes de la nature) structurés par le dynamisme des vibrations des couleurs. Il est considéré comme l’un des artistes majeurs du 20e siècle au Québec.

Légende photo

Montréal - Ville de naissance de l'artiste Guido Molinari - © Photo Gjm130 - 2003 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque