Gérard Larcher quitte la présidence du Domaine national de Chambord

lejournaldesarts.fr

Le 13 novembre 2014 - 361 mots

CHAMBORD (CENTRE) [13.11.14] - Le président du Sénat va quitter son mandat à la tête du Domaine de Chambord alors que s’engage un plan quinquennal pour redynamiser l’activité du Château.

Il l’a annoncé en Conseil d’administration de l’établissement le 5 novembre : Gérard Larcher, sénateur des Yvelines, quittera la présidence de l’Établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) du Domaine de Chambord au 31 décembre, pour se consacrer à la présidence du Sénat qu’il occupe depuis le 1er octobre.

Jean d’Haussonville, directeur général du Domaine, évoque « une personnalité forte qui a beaucoup aidé au dynamisme du Château ». Passionné de chasse et vétérinaire de formation, Gérard Larcher a contribué à faire adopter le projet d’établissement à l’unanimité au dernier conseil d’administration. Un tour de force si l’on considère la complexité de celui-ci : parmi 19 membres, y siègent les représentants des quatre ministères de tutelle, de quatre collectivités territoriales, des personnalités qualifiées et des représentants du personnels.

En 2013, le maire de Chambord André Joly, membre du conseil, s’était insurgé contre la volonté d’uniformisation d’occupation des sols portée par le Domaine sur les environs. Aujourd’hui, le climat semble apaisé : « il y a eu un travail et des assurances données entre la commune et la préfecture, le projet de Chambord est un projet commun de toutes les tutelles » a indiqué M. d’Haussonville.

Le projet quinquennal 2014-2020 prévoit une autonomie financière complète de l’établissement qui fonctionne actuellement avec 88,7 % de fonds propres pour un budget de 17 millions d’euros. Un projet de restitution des jardins à la française passera en commission des monuments historiques en début d’année 2015, alors que la dernière salle encore non restaurée, les cuisines Polignac, seront restaurées en 2015.

Un projet d’hôtellerie 4 étoiles, porté par le cabinet d’architecture de Jean-Michel Wilmotte est à l’étude pour apporter une offre de 63 nuitées haut de gamme à Chambord.

Enfin, parmi les projets pour le Château, classé à l’UNECSO en 1981, la restitution de la chambre de François 1er est prévue en 2019 pour le 500e anniversaire de la mort de Léonard de Vinci, en collaboration avec l’Atelier des Gobelins et le décorateur Hubert Le Gall.

Légende photo

Gérard Larcher, président du Sénat - © Photo MichaÅ‚ Józefaciuk - 2011 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque