Dimanche 29 novembre 2020

François Pinault cède le solde de ses parts dans la société de ventes volontaires Piasa

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 7 février 2011 - 240 mots

PARIS [07.02.11] – Les Echos révèlent que François Pinault, par l’intermédiaire de sa holding Artémis, a cédé le solde de sa participation dans la société de ventes volontaires Piasa, à un groupe d'investisseurs privés. Ce groupe, la Financière Piasa détient désormais la totalité du capital de cette maison qui a réalisé un volume de ventes de 45 millions d’euros en 2010.

Les Echos révèlent que François Pinault, via sa holding Artémis, s’est désengagé de la société de ventes volontaires Piasa en revendant le solde de ses actions (40%) à un groupe d’investisseurs privés, la Financière Piasa. Ce groupe, déjà actionnaire à 60% du capital de la société de ventes volontaires, détient au terme de cette transaction 100% du capital de Piasa, quatrième société de ventes aux enchères française qui a réalisé un volume de ventes de 45 millions d’euros.

Le désengagement de Pinault étant attendu car sa holding, Artémis, avait déjà cédé 60% du capital de Piasa, au groupe d’investisseurs, en 2008. Le montant de cette nouvelle transaction n’a pas été dévoilé. La Financière Piasa réunit 14 investisseurs privés, entre autres, Laurent Fabius, l’ancien président d’Arte France Jérôme Clément, l'ancien directeur de PPR Serge Weinberg ou encore l'ancien patron de Renault, Louis Schweitzer.

Piasa organise des ventes dans des secteurs variés ; les meubles, les objets d'art, les tableaux anciens et modernes, l'art contemporain, mais également les bijoux. Fondée en 1996 elle avait été rachetée en 2000 par François Pinault.

Légende photo

François Pinault - © Matteo De Fina

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque