Techno-village

Par Manou Farine · L'ŒIL

Le 27 septembre 2007 - 257 mots

Pari exigeant pour l’exposition programmée à l’Espace d’art concret de Mouans-Sartoux. Poursuivant son exploration attentive de l’héritage concep­tuel, Jean-Marc Avrilla (L’œil n° 592) y combine les générations pour une réflexion autour des notions de territoires et de géographies largement réévaluées à l’aune des nouvelles technologies.
Dichotomie ou contagion du dedans et du dehors, c’est à cette dialectique-là que le propos de l’exposition s’adosse le plus volontiers : Christoph Weber rejoue subtilement le cube minimaliste, à ceci près que sa surface exhibe des moulages de banals crépis glanés sur quelques habitations autrichiennes, tandis que Cécile Desvignes épingle au mur une série de petits calques soignés, listant des semaines durant le nombre de marches gravies et dévalées quotidiennement dans les rues de Mouans-Sartoux.
Dedans/dehors, ce sont encore les espaces sociaux qui sont mis en question, à l’image du méchant tour de passe-passe suggéré par le Danois Jens Haaning, ou l’opération blanche effectuée entre les néons blafards d’un supermarché thaïlandais et l’installation muséale d’une œuvre radicale de Gerhard Merz conçue à partir de néons similaires. Dedans/dehors toujours, chaque jour, Djamel Kokene photographie une même façade d’un bâtiment de Mouans-Sartoux. Et chaque jour, l’image de « ce musée du monde » est remplacée, actualisée dans le lieu d’exposition.
Au final, « On fait le mur » rassemble une vingtaine d’œuvres en forme de projets pour un parcours tout en flux et en mouvements. Ou comment les pratiques artistiques se mesurent au village global.

« On fait le mur », Espace de l’Art concret, château de Mouans-Sartoux, Mouans-Sartoux (06), tél. 04 93 75 71 50, jusqu’au 6 janvier 2008.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°595 du 1 octobre 2007, avec le titre suivant : Techno-village

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque