Vendredi 19 octobre 2018

Sous les toiles, la pinède !

L'ŒIL

Le 27 septembre 2007 - 219 mots

Audacieux, le musée Borda de Dax a décidé de montrer ce que le Landais observe tous les jours dans sa région sans y prêter attention : « Le pin, le sable et l’eau ». Certes, ce titre poétique évoque sans équivoque les pigments ocre et bleutés des nombreuses toiles de paysages locaux verdoyants, mais le constat eût été trop simpliste. C’est à une sollicitation des sens que le visiteur s’expose… Le musée a entièrement repensé son exposition permanente en faisant la part belle aux peintres landais qui ont consacré leur carrière à rendre sur la toile les couleurs de la pignada.
La vue pourtant n’est pas seulement sollicitée par les toiles. La scénographie de l’ensemble réserve son lot de plaisirs olfactifs autant que visuels. Des tapis de sable parsemés d’écorces de pins jonchent le sol tandis que l’on déambule sous une voûte de cimes de pinèdes. Rien ne manque à cette ambiance de sous-bois... Une délicate odeur de lichen et de champignons vient parfaire cette atmosphère atypique. Le volet contemporain de l’exposition se découvre dans un univers de papier kraft, produit fini de la plus grande forêt construite au monde.

« Le pin, le sable et l’eau », musée Borda de Dax, chapelle des Carmes, 11 bis, rue des Carmes, Dax (40), tél. 05 58 74 12 91, www.dax.fr, jusqu’au 18 novembre 2007.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°595 du 1 octobre 2007, avec le titre suivant : Sous les toiles, la pinède !

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque