Dimanche 21 octobre 2018

Rebeyrolle à Saint-Paul-de-Vence

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 28 avril 2000 - 117 mots

Pour la deuxième fois, la Fondation Maeght met à l’honneur Paul Rebeyrolle à travers une soixantaine de peintures exécutées entre 1970 et 1999 (jusqu’au 25 juin, tél. 04 93 32 81 63).

À cette période correspond un engagement politique plus marqué, notamment avec la série intitulée Faillite de la science bourgeoise de 1973. Suivront On dit qu’ils ont la Rage, le Sac de Madame Tellikdjian, Germinal, Au Royaume des aveugles, jusqu’au thème plus récent du Monétarisme. Associant des matières torturées et violentées, telles la paille, la paille de fer, des morceaux de bois arraché, de carton déchiré, de tissus et de végétaux qu’il colle sur la toile, Rebeyrolle exprime la vie mais aussi la souffrance de l’homme.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°104 du 28 avril 2000, avec le titre suivant : Rebeyrolle à Saint-Paul-de-Vence

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque