Dimanche 18 février 2018

Quand les élèves du Bauhaus tissaient

L'ŒIL

Le 18 août 2008

Tout au long de l’histoire du Bauhaus, les fonctions et places de ses différents départements ont continuellement évolué. De Weimar (1919-1925) à Dessau (1925-1932) puis Berlin (1932-1933), les trois villes où séjourna cette académie, la notion de responsabilité sociale de l’artiste n’a cessé de se renforcer. Pour atteindre ce but, élèves – les fameux Bauhäusler – et professeurs s’efforçaient d’abolir la distinction traditionnelle qui existe entre art libre et art appliqué. Malgré de nombreuses expositions, la dynamique pédagogique, fondée sur un décloisonnement entre les différents médiums artistiques, restait relativement obscure faute d’une démonstration claire. Aussi la présentation des travaux de l’atelier de tissage, jusqu’à présent méconnus, se révèle essentielle pour quiconque souhaite se familiariser avec les principes de cette école unique. La maîtrise artisanale était la base de l’enseignement. C’est à partir de cette maîtrise que l’étudiant pouvait ensuite soumettre les méthodes de production industrielles à un examen critique. En d’autres termes, l’artisanat était la base de tout projet car il permettait de prendre en considération l’expérience des différents matériaux. De façon exemplaire, le travail du département de tissage repose sur ce principe. Les œuvres produites par cet atelier devaient fournir d’éventuels modèles aux ateliers de fabrication en série des tissus d’ameublement. L’emploi des tons vifs surprend, les compositions aussi. On y sent l’influence prédominante du peintre Paul Klee, l’un de ses principaux professeurs avec Johannes Itten, et de ses principes chromatiques. Le chatoiement des couleurs, ordonnées de façon totalement abstraite, reste d’une grande beauté et l’on se plaît à imaginer d’éventuelles rééditions de ces pièces propres à illuminer nos intérieurs.

BERLIN,Bauhaus-Archiv, jusqu’au 31 janvier, cat. en allemand, 312 p., 322 ill., 70 DM.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°502 du 1 décembre 1998, avec le titre suivant : Quand les élèves du Bauhaus tissaient

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque