Mercredi 24 octobre 2018

divers lieux

Portrait d’une région

L'ŒIL

Le 1 mars 2001 - 260 mots

La région Nord-Pas-de-Calais aime la photographie et le prouve. Ce n’est pas un hasard si c’est à Arras que fut mis au point en 1850 le procédé du cliché-verre, création qui témoigne d’un enthousiasme et d’un intérêt pour le support photographique jamais démenti, à la fois dans la production et la collection des clichés. Il s’agissait néanmoins de mesurer l’importance et la qualité de cet engouement. Une première étude des fonds photographiques en région a donc été initiée en 1988, puis un inventaire mené à bien jusqu’en 1996. Résultat : on dénombre plus d’un million de clichés dans les collections publiques avec des fonds exceptionnels centrés sur des thématiques ou des œuvres particulières. 16 expositions relatent cette passion vieille de 160 ans. Le portrait d’une région s’esquisse ainsi à travers les images nostalgiques d’une prospérité défunte (visions anciennes d’impeccables usines de filature à Fourmies, infrastructures portuaires à Dunkerque, paysages du bassin minier, de 1854 à 1930, à Lewarde, construction sidérurgique à Roubaix), tout un univers économique aujourd’hui largement remis en question. Mais on trouve aussi un aspect proprement artistique, comme l’histoire des liens entre la photographie et la peinture de 1840 à 1900 à Arras. Ou la galerie de portraits de personnalités constituée depuis 1840 au Touquet. Dernier clin d’œil et de loin le plus émouvant : les séries de photographies d’amateurs, celles d’Augustin Boutique à Douai, celles d’Auguste Souquet et des Caron à Etaples. Instants fugitifs, naïfs et solennels d’une vie quotidienne laborieuse, qui n’avait pas encore connaissance du mot « virtuel ».

NORD-PAS-DE-CALAIS, divers lieux, jusqu’au 16 avril.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°524 du 1 mars 2001, avec le titre suivant : Portrait d’une région

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque