Lundi 10 décembre 2018

Nouveau Salon à Montrouge

Par Manou Farine · L'ŒIL

Le 1 octobre 2006 - 192 mots

Petit deviendra grand ? Jusqu’ici rejeton du Salon d’art contemporain de Montrouge, le SEJC s’émancipe et affiche ses ambitions. Non content de gagner en autonomie par un nouveau calendrier, le Salon jeune création européenne étend ses prérogatives et confirme son appétit à provoquer des échanges. Dans son panier, la Lituanie, l’Estonie, la Pologne, la Slovaquie, l’Autriche, l’Italie, l’Espagne, le Portugal, la France… et une sélection de quelque soixante-quinze artistes par neuf commissaires, promis après Montrouge à une exposition itinérante dans les villes européennes partenaires.
Au menu de ce Salon chargé de dresser un portrait de la création européenne, des pratiques explorant bien souvent les territoires de la mémoire et de l’identité. Quant à la sélection française, cooptée par Alain Lamaignière, elle s’annonce picturale, emmenant avec elle la déjà confirmée Rebecca Bournigault. Reste à ce nouveau Salon à trouver une place et un public, alors qu’au même moment, l’exposition de la Jeune Création à Paris peine à s’imposer. Reste encore aux visiteurs curieux, à dénicher les artistes de demain et à se figurer une possible jeune Europe culturelle.

« SEJC », théâtre de Montrouge, 2, place Émile CRESP, Montrouge (92), jusqu’au 13 octobre 2006.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°584 du 1 octobre 2006, avec le titre suivant : Nouveau Salon à Montrouge

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque