Napoléon, les objets du mythe

L'ŒIL

Le 1 septembre 1999

Pour le bicentenaire du Consulat, le Canada consacre une première exposition  à Napoléon Bonaparte, qui plus est localisée sur l’île Saint-Hélène ! – pas celle à laquelle on pense. Cette exposition, menée à l’initiative de Lilianne Stewart, en étroite collaboration avec le concepteur-scénographe Bruno Donzet, retrace la vie de l’Empereur à partir de ses effets personnels. Plus de 300 objets sont ainsi présentés, de son berceau à son fameux chapeau, en passant par le Code Civil, son alliance ou son mobilier – de style Empire bien sûr. Une approche bien différente des livres d’histoire, qui permet de séduire un large public.
De nombreux tableaux, gravures, dessins lui rendant hommage sont exposés par ailleurs, comme autant de témoignages d’une propagande réussie et de l’influence d’un homme sur l’art de son temps.

MONTRÉAL, Musée Stewart, Fort de l’île Sainte-Hélène, jusqu’au 11 octobre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°509 du 1 septembre 1999, avec le titre suivant : Napoléon, les objets du mythe

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque