Vendredi 19 octobre 2018

Questions à...

Marie-Madeleine Massé

Co-commissaire de l’exposition « Charpentier »

L'ŒIL

Le 26 février 2008 - 153 mots

Comment Charpentier a-t-il pu concilier son engagement politique et ses commandes pour la bourgeoisie ?
Il a rencontré de riches commanditaires qui lui ont permis de vivre de son art, mais il a aussi créé des objets peu coûteux, produits par la Maison Fontaine. Son affiche pour la tuilerie de grès d’Émile Muller, qui représente un jeune ouvrier qui tient d’une main une tuile et de l’autre la reproduction d’une Athéna, symbolise bien cette ambivalence.

Quelle a été son influence dans la sculpture et les arts décoratifs du xxe siècle ?
Charpentier est mort prématurément, au moment où il commençait à faire exploser la troisième dimension. Il n’a pas eu le temps de développer l’art des grands décors. S’il travaillait avec de nombreux
ouvriers, il n’a pas eu d’élèves. Il a eu néanmoins une influence indirecte sur les Arts décoratifs en revalorisant des matériaux traditionnels et peu coûteux, qui pouvaient permettre de démocratiser l’art.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°600 du 1 mars 2008, avec le titre suivant : Marie-Madeleine Massé

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque