espace culturel

L’univers clownesque de Marc Chagall

L'ŒIL

Le 1 mars 2002

Peintre d’univers fantastiques chargés de personnages clownesques et acrobates, Marc Chagall a de tout temps été inspiré par le cirque. Fasciné dès son plus jeune âge par cet univers, il ne commet pourtant ses premières œuvres explicites qu’en 1927, lors de visites répétées, à l’invitation du marchand Vollard, au cirque d’hiver. Aujourd’hui, ce sont près de 40 gouaches exécutées en 1957 et reproduites dix ans plus tard dans un ouvrage édité par Tériade qui font l’objet d’une exposition. Car aussi étrange que cela puisse paraître, ces toiles toutes peintes sur le thème du cirque n’avaient jamais été publiquement exposées. C’est donc son fils, David McNeil, aujourd’hui propriétaire des œuvres, qui permet cette promenade picturale à travers les métiers de la balle. Et comme pour immerger le spectateur dans ce monde, l’accrochage a été orchestré par le scénographe Hilton McConnico qui a choisi de dresser plusieurs chapiteaux haut en couleur et de nous renvoyer à nos rêves d’enfance.

- MONACO, Direction des Affaires culturelles, Salle du Quai Antoine 1er, tél. 377 93 15 83 03, 22 février-14 avril.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°534 du 1 mars 2002, avec le titre suivant : L’univers clownesque de Marc Chagall

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque