Dimanche 8 décembre 2019

L’écriture s’expose

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 25 juin 2004 - 141 mots

STRASBOURG - À travers des vestiges archéologiques comme la Statue-cube de Ptahmès de la XVIIIe dynastie, la Stèle funéraire de Loconus et Crobius de la fin du IIIe siècle après J.-C ou la Monnaie mérovingienne avec légende « Stradeburgo » du VIIe-VIIIe siècle après J.-C., le Musée archéologique de Strasbourg consacre une exposition à la genèse de l’écriture et son histoire. Apparue au Proche-Orient vers 3300 avant J.-C., cette dernière y est présentée sous toutes ses formes, de l’écriture cunéiforme à l’araméen en passant par les hiéroglyphes et l’alphabet romain. Le parcours dévoile les importantes collections épigraphiques de plusieurs institutions strasbourgeoises et fait la part belle aux inscriptions gallo-romaines régionales.

« Des signes et des mots. L’écriture, des origines au Moyen Âge »

Musée archéologique de Strasbourg, 2, place du Château, 67000 Strasbourg, tél. 03 88 52 50 15. Jusqu’au 31 août.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°196 du 25 juin 2004, avec le titre suivant : L’écriture s’expose

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque