Dimanche 16 décembre 2018

galerie

Le néoclassicisme investit Manhattan

L'ŒIL

Le 1 novembre 2000 - 144 mots

Au 11 East 76th Street, le collectionneur français Charles Janoray ouvre une galerie centrée sur l’objet de sa passion : la sculpture européenne de la fin du XVIIIe au début du XXe siècle. Son exposition d’ouverture, « L’Antiquité revisitée », regroupe 20 pièces, dont certaines monumentales, d’artistes français et étrangers peu exposés à New York. Jean-Antoine Houdon, Jean-Jacques Pradier, Eugène Guillaume, Antonio d’Este, Carlo Finelli ou Peter Jakob Clodt von Jurgensburg montrent ici la persistance de l’Antiquité classique dans la production du XIXe siècle, en mettant en évidence les libertés prises par les artistes par rapport à leurs modèles. À noter également la qualité du catalogue signé Marc Walter pour la maquette et Jean-Loup Champion pour les légendes. Riche de savants rapprochements formels avec les œuvres antiques, il détaille les bronzes, marbres et plâtres des néoclassiques.

NEW YORK, Charles Janoray gallery, jusqu’au 15 novembre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°521 du 1 novembre 2000, avec le titre suivant : Le néoclassicisme investit Manhattan

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque