Vendredi 16 novembre 2018

Lagneau, mouton à cinq pattes

L'ŒIL

Le 1 décembre 2005 - 140 mots

Qui est Lagneau ? S’appelait-il Nicolas, et son nom n’est-il qu’un sobriquet ? Quelles sont ses dates ? Il vécut entre la fin du XVIe siècle et probablement le début du règne de Louis XIV, c’est à peu près tout ce que l’on sait. Son œuvre, n’est pas mince : 350 dessins connus, souvent au pastel. Mais elle a longtemps déplu et n’avait jamais fait l’objet d’une exposition. Celle-ci est la première.
Pourquoi une telle désaffection ? Sans doute parce que ses portraits ne sont pas assez « nobles » ; ses modèles sont des petites gens, des anonymes, et il les dessine avec un réalisme franc et un goût certain de la laideur pittoresque. Pourtant ces « farcitures » prolongent la tradition française du portrait aux trois crayons ou au pastel.

« Lagneau » musée Condé, château de Chantilly (60), tél. 03 44 62 62 61, www.museeconde.com, 28 septembre-9 janvier.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°575 du 1 décembre 2005, avec le titre suivant : Lagneau, mouton à cinq pattes

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque