Dimanche 15 décembre 2019

L’Isle-sur-la-Sorgue (84)

La sculpture des fils

Villa Datris - Jusqu’au 1er novembre 2018

Par Lina Mistretta · L'ŒIL

Le 27 juin 2018 - 301 mots

La Fondation Villa Datris remet sur le métier son ouvrage… Pour sa huitième exposition, elle propose de nouveaux champs d’expression à travers l’art textile, le tissage et le tressage.

Par des compositions, des installations ou des performances, soixante-douze artistes ont travaillé le textile en se réappropriant les techniques traditionnelles de tissage, broderie, tricot ou crochet par une approche sensible et sensuelle de la matière qu’elle soit laine, soie, coton, ficelle, lianes, tissus, fils synthétiques… Ce travail de la main, relié à la perception de l’ouvrage et du temps, introduit une véritable réflexion sur la notion d’artefact, en prolongement à des recherches modernistes menées par le Bauhaus dans les années 1920 et 1930. Ces pionnières qu’étaient Sonia Delaunay et Anni Albers ont élevé au rang d’art une pratique assimilée à un artisanat. Pour certaines artistes femmes, l’ouvrage textile devient parfois un outil de revendication qui détourne les codes de la broderie pour délivrer des messages. Le tissu peut être enveloppe, seconde peau à travers le vêtement, l’ornement ou la parure, il peut être aussi métamorphose, ainsi ces « sculptures de tissu » portées comme des costumes extravagants. A contrario, le tissage peut induire un retour au dénuement des origines avec des matériaux modestes ou de récupération. Les tissus enchevêtrés ou en lambeaux forment parfois des objets étranges, entre masques et fétiches, poupées rituelles ou de pures manifestations de l’inconscient. La nature inspire les artistes qui la reproduisent à travers des tressages de nids ou de lianes. Certains ont créé in situ leurs installations en symbiose avec les arbres et la végétation de la villa. Des symboles primitifs jusqu’aux expressions les plus contemporaines, cette visite offre au regard des œuvres fortes et singulières qui suivent le fil de l’imagination.
 

« Tissage Tressage, quand la sculpture défile »
Villa Datris, 7, avenue des 4-Otages, L’Isle-sur-la-Sorgue (84), www.fondationvilladatris.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°714 du 1 juillet 2018, avec le titre suivant : La sculpture des fils

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque