Mercredi 17 octobre 2018

Du musée à la maison d’artiste

L'ŒIL

Le 1 octobre 1999 - 180 mots

En 1656, des huissiers pénètrent dans la maison de Rembrandt à Amsterdam, sur la Jodenbreestraat. Un drame pour l’artiste qui devra quitter les lieux deux années plus tard. Une aubaine pour les conservateurs et historiens de l’art. Les officiers de justice établissent en effet un inventaire scrupuleux, pièce après pièce, du mobilier et des effets personnels du peintre. Ce document a constitué le point de départ du large projet de réaménagement du Rembrandthuis, entamé en octobre 1998. Son enjeu ? Reconstituer à l’identique l’environnement quotidien du peintre. Depuis le 25 septembre, on peut ainsi vaquer dans l’atelier de Rembrandt, dans son cabinet de curiosités ou sa cuisine. Au-delà de l’anecdote, c’est toute une atmosphère et un univers visuel qui sont ici recréés, avec des connivences évidentes avec les œuvres. Jusque là exclusivement consacré à la présentation des dessins et estampes de Rembrandt, le Rembrandthuis opère aujourd’hui une véritable métamorphose en maison d’artiste, conformément aux souhaits du peintre Joseph Israels, l’un des fondateurs du musée en 1906.

AMSTERDAM, Museum het Rembrandthuis, Jodenbreestraat, 4, renseignements : 31 (0) 20 624 94 86.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°510 du 1 octobre 1999, avec le titre suivant : Du musée à la maison d’artiste

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque