galerie

Demaison et Hopkins, lauréats du Prix CCF

L'ŒIL

Le 1 septembre 2002

Avec les années, la Fondation CCF devient un interlocuteur essentiel du monde de la photographie. Après les étonnants Frank Christen et le tandem Jo Lansley-Helen Bendon primés l’an dernier, la fondation a choisi de récompenser Laurence Demaison et Rip Hopkins. A première vue, tout sépare ces deux photographes. Laurence Demaison, née en 1965, travaille sur le corps, son corps, à travers un vaste corpus d’images en noir et blanc. Ses photographies se présentent comme d’étranges variations ou le corps apparaît distordu, malmené par des effets d’optique. Il faudrait en fait parler à son propos de traces, voir de spectres, tant d’image en image rien ne transparaît. Ici, l’être n’est plus qu’une vague forme qui lentement cherche à acquérir une présence. Rip Hopkins s’intéresse aux autres, à ces communautés du bout du monde qu’il photographie en couleur. Pour cet Anglais, né en 1972 à Sheffield, la photographie est avant tout un outil qui lui permet d’explorer le monde. Son approche est donc objective. Dans le travail actuellement présenté, il propose un étonnant parcours à travers le Tadjikistan, cette petite et pauvre république d’Asie centrale plongée depuis des années dans une sorte de guerre larvée. En s’attachant aux gens, en établissant avec eux
de véritables relations de confiance, il réussit à nous entraîner dans une société encore marquée par les traditions. De portraits en vagues vues du paysage alentour, Rop Hopkins construit une représentation toute en finesse d’un peuple austère qui aspire pourtant à un autre futur. Subjectivité maximale d’un côté, objectivité teintée d’un certain sentimentalisme de l’autre, tout semble à priori séparer ces deux photographes. Pourtant, tous deux ont pour point commun de s’interroger sur la notion d’identité aujourd’hui, l’un en élaborant une quête de soi, l’autre en explorant la diversité des installations humaines.

- PARIS, galerie Baudoin Lebon, 38, rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, tél. 01 42 72 09 10, 2-21 septembre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°539 du 1 septembre 2002, avec le titre suivant : Demaison et Hopkins, lauréats du Prix CCF

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque