Mercredi 8 décembre 2021

Paris-6e

Barye, le mètre - étalon des fauves

Beaux-Arts de Paris Jusqu’au 31 janvier 2014

Par Bertrand Dumas · L'ŒIL

Le 16 décembre 2013 - 233 mots

Le temps d’une exposition, le Cabinet des dessins Jean Bonna se transforme en ménagerie. S’y déploient les moules et les dessins du sculpteur animalier Antoine Louis Barye (1795-1875) achetés par l’École des beaux-arts de Paris, en 1876.

Ce matériel pédagogique est toujours à disposition des élèves fréquentant l’amphithéâtre de morphologie pour y apprendre à dessiner, dans les règles de l’art, un cheval ou un lion. Barye révolutionna cet enseignement à travers sa pratique personnelle du dessin zoométrique, qui fait pour la première fois l’objet d’une étude approfondie. Sa pratique artistique est sous-tendue à l’observation scientifique de l’animal. Deux options se présentent au sculpteur : dessiner la bête vivante à la ménagerie du Jardin des plantes ou bien étudier la dépouille de l’animal une fois celle-ci conduite au laboratoire d’anatomie comparée, alors dirigé par Georges Cuvier.

Là, sur la table de dissection, Barye peut palper les os et les muscles, mesurer les articulations, actionner la mécanique du squelette et retranscrire minutieusement le fruit de ses observations sur des calques truffés d’annotations et de chiffres. Les dessins ne rendent compte ni du volume ni du modelé. La technique est sobre, mais efficace. Elle ne se soucie pas d’esthétisme, seulement d’exactitude, maître mot d’une révolution scientifique en marche, qui trouve, dans les travaux préparatoires de Barye, une illustration parfaite de ses théories anthropométriques ou zoométriques qui remplacent la mesure du beau par la mesure du corps.

« Les dessins d’Antoine Louis Barye. Le Michel-Ange de la ménagerie »,

Beaux-Arts de Paris, 14, rue Bonaparte, Paris-6e, www.beauxartsparis.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°664 du 1 janvier 2014, avec le titre suivant : Barye, le mètre - étalon des fauves

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque