03 nov. - 28 fév. 15-16

Paris Musée de la vie romantique

Visages de l'effroi : Violence et fantastique de David à Delcaroix

Le musée de la Vie Romantique met en exergue la dimension violente et fantastique de la peinture française de David à Delacroix, en passant par Ingres et Géricault.

La période qui s’étend de la fin de l’Ancien régime à la Révolution de 1848 a été un demi-siècle extrêmement troublé tant sur le plan politique, social, qu’économique. Les profonds bouleversements qu’a connus la France ont participé à l’émergence d’un mal-être qui a pris forme dans les arts dans le sentiment romantique. Sur fond de désenchantement et d’angoisse, écrivains, peintres et sculpteurs ont repensé, voire redéfini, la finalité de leur art. L’exposition se penche sur cette production foisonnante qui puise ses racines dans le surnaturel, le morbide ou le fantastique, en écho aux soubresauts de la Terreur et des guerres napoléoniennes. Le parcours rassemble des peintures françaises, pour certaines inédites, de David à Delacroix en passant par Géricault et Ingres. La sélection montre l’évolution de la violence maîtrisée du Néoclassicisme à l’effroi du romantisme noir.

  •  
Informations pratiques
MUSÉE DE LA VIE ROMANTIQUE

Hôtel Scheffer-Renan - 16, rue Chaptal
75009 Paris
France

Contact
+33 (0)1 55 31 95 67

www.paris.fr/loisirs/musees-expos/musee-de-la-vie-romantique/p5851
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque