01 avr. - 12 juil. 2015

Paris Musée Bourdelle

Mannequin d'artiste, mannequin fétiche

Le musée Bourdelle dévoile les rapports complexes entretenus par les créateurs avec les mannequins d’artistes à travers 160 pièces de la Renaissance au XXe siècle.

Le musée Bourdelle propose une exposition au propos original. En collaboration avec le Fitzwilliam Museum de Cambridge, il retrace l’histoire des relations complexes entre les créateurs et les mannequins d’artistes. 160 œuvres issues de collections publiques et privées, françaises et étrangères, plongent le visiteur dans l’intimité de l’atelier de la Renaissance au XXe siècle. Le mannequin fait en effet son apparition dès le XVIe siècle. De petite taille ou grandeur nature, souvent articulé, il permet aux artistes d’améliorer la composition de leurs œuvres, de perfectionner le rendu des drapés ou encore la véracité des détails anatomiques. Substitut du modèle vivant, il devient un outil indispensable. A partir du XIXe siècle, ce simulacre devient progressivement le sujet même de l’œuvre. La manifestation décrypte cette évolution à travers des mannequins d’artiste du XVIIIe siècle à nos jours mais aussi des œuvres les mettant en scène, signées notamment Gainsborough, Millais, Beeton, de Chirico, ou encore Kokoschka ou Bellmer.

Nombre d’œuvres : 160
Commissariat : Jane Munro, Fitzwilliam Museum de Cambridge, et Amélie Simier, directrice des musée Bourdelle et Zadkine
Catalogue : Paris Musées, 276 p., 49,90

Informations pratiques
MUSÉE BOURDELLE

18, rue Antoine Bourdelle
75015 Paris
France

Contact
+33 (0)1 49 54 73 73

www.bourdelle.paris.fr
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque