19 mar. - 28 juin. 2015

Paris Musée Cernuschi

L'école de Lingnan (1870-1950) : l'éveil de la Chine moderne

Le musée Cernuschi met à l’honneur l’école de Lingnan, dernière grande école de peinture traditionnelle chinoise née au début du XXe siècle au Guangdong.

Le musée Cernuschi dévoile un aspect peu connu en France de l’art chinois : l’école de Lingnan. Dernière école de peinture traditionnelle chinoise, elle est née au début du XXe siècle au Guangdong, dans l’actuelle région de Canton. Ce courant moderne a été fondé par Chen Shuren et deux frères : Gao Jianfu et Gao Qifeng. Face à l’essoufflement culturel de leur pays, ces artistes cherchèrent alors à refonder la modernité chinoise en s’inspirant du Nihonga, mouvement rénovateur de la peinture traditionnelle japonaise. Ils élaborèrent alors un style nouveau puisant notamment dans les sujets naturalistes typiques des écoles japonaises, mais aussi dans les thèmes issus de l’actualité contemporaine. Le musée Cernuschi retrace la naissance de cette école ainsi que son inscription dans un contexte politique mouvementé grâce à la riche collection du musée de Hong Kong et au prêt d’œuvres japonaises par des musées européens et des collectionneurs privés.

Commissariat : Mael Bellec, conservateur au musée Cernuschi

Informations pratiques
MUSÉE CERNUSCHI

7, avenue Vélasquez
75008 Paris
France

Contact
+33 (0)1 53 96 21 50

www.cernuschi.paris.fr
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque