Jeudi 12 décembre 2019

02 oct. - 05 jan. 13-14

London Tate Britain

L'art assiégé : Histoires d'icnoclasme en Grande-Bretagne

La Tate Britain retrace l’histoire de l’iconoclasme du XVIe siècle à aujourd’hui expliquant les motivations religieuses, politiques et esthétiques de cet acte.

La Tate Britain organise la première exposition consacrée à l’histoire de l’iconoclasme au Royaume-Uni, du XVIe siècle à aujourd’hui, soulignant les implications religieuses, politiques et esthétiques de cet acte. La première partie de l’exposition s’intéresse au vandalisme idéologique et religieux orchestré pendant la Réforme. Eglises et monastères sont alors attaqués, de nombreux tableaux détruits, des sculptures mutilées et même des vitraux démembrés. Une sélection d’œuvres vandalisées témoigne de la violence de ces attaques. Le second chapitre de la manifestation s’intéresse aux œuvres détruites par revendication politique. Elle présente des statues de personnalités incarnant l’autorité vandalisées, mais rappelle aussi la campagne de destruction d’œuvres dans les musées menée par les Suffragettes au cours des années 1910, dont firent notamment les frais Sibylla Delphica de Burne-Jones ou le portrait d’Henry James par Sargent, lacéré à la Royal Academy. Enfin l’exposition s’achève sur la destruction comme moteur dans la création contemporaine, une dynamique notamment à l’œuvre chez les Frères Chapman.

Informations pratiques
TATE BRITAIN

Millbank
London
SW1P 4RG
Royaume-Uni

Contact
+44 (0)2 078 878 000

www.tate.org.uk
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque