15 avr. - 08 juil. 2012

Pontoise Musée Tavet-Delacour

L'arbre dans la peinture de paysage entre 1850 et 1920, de Corot à Matisse

L’exposition, présentée par la ville de Pontoise dans le cadre de l'année de la forêt dans le département du Val-d'Oise, revient sur le glissement progressif de l’intérêt des peintres paysagistes, de la forêt vers l’arbre.

A travers quatre-vingt œuvres couvrant une large période de 1850 à 1920, le parcours s’intéresse à l’arbre en tant que structure identifiable, mais aussi en tant qu’élément indispensable de la composition d’une grande majorité de paysages. C’est l’évolution de la peinture qui transparait ainsi, chaque époque ayant défini ses codes de représentation de l’arbre.

Avant 1830, les feuillages se dessinent selon un registre assez limité et indifférencié, le paysage restant imaginaire et pittoresque. Une nouvelle manière de regarder et de dessiner la nature apparait au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, s’éloignant des créations idéalisées, réalisées dans les ateliers. Pierre Henri de Valenciennes (1750-1819), dans ses Réflexions et conseils à un élève sur la peinture, et particulièrement sur le genre du paysage, conseille ainsi les jeunes peintres : « Ne manquez pas de faire quelques études peintes de beaux arbres isolés ou en masse. Attachez-vous à tous les détails de l’écorce, de la mousse, des racines, de l’embranchement, du lierre qui les entoure et qui leur est attaché […] Ce sont là des études qu’il faut peindre d’après Nature pour saisir des vérités dont les artistes ne s’occupent pas assez... ». C’est à travers l’observation de la nature que le regard des artistes atteint l’arbre dans ses détails.

Les œuvres d’une soixantaine d'artistes évoquent ainsi tour à tour la conception romantique de la nature, la recherche d’abstraction et d’autonomie dans la touche (de Monet à Van Gogh), ou la recherche structurelle (de Cézanne à Mondrian). L’arbre, élément essentiel permettant à lui seul de former une scène et de signifier un paysage, s’affirme au moyen d’expériences chromatiques, des impressionnistes aux fauves. Le commissariat de l’exposition est assuré par Christophe Duvivier, directeur des musées de Pontoise.

Informations pratiques
MUSÉE TAVET-DELACOUR

4, rue Lemercier
Pontoise 95300
Ile-de-France
France

Contact
+33 (0)1 30 38 02 40

www.ville-pontoise.fr/content/musee-tavet-delacour
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque