10 juin. - 14 sep. 2009

Quimper Musée des beaux-arts - Quimper

L'école de Pont-Aven à travers les collections du musée

L’exposition organisée par l’Atelier Grognard, centre culturel situé à quelques pas du Château de Malmaison, présente à travers 150 œuvres l’école de Pont-Aven.

C’est à Rueil-Malmaison, dans l’Atelier Grognard qui occupe un ancien bâtiment industriel, que le service des affaires culturelles de la ville, présente une exposition sur l’école de Pont-Aven comprise sur une période qui s’étend de 1886 à 1920.

Groupement hétéroclite d’artistes qui se sont retrouvés à un moment ou à un autre dans la petite ville du Finistère Sud, l’école de Pont-Aven est à l’origine du synthétisme et d’une nouvelle vision picturale de la Bretagne.

Une vingtaine de peintres sont présentés dont Paul Gauguin, Emile Bernard, Paul Sérusier, Charles Filiger, Meijer de Haan, mais aussi Maxime Maufra, Henry Moret, Henri Delavallée ou Emile Jourdan.

Le commissaire d’exposition Hervé Duval, expert des écoles bretonnes des XIXe et XXe siècles, a choisi d’offrir une lecture globale, qui ne s’en tient pas au nom le plus célèbre, Paul Gauguin : « Il me semblait intéressant de montrer l’importance indiscutable de Gauguin, mais aussi l’attraction que continuera d’exercer la Bretagne, avec sa rudesse, ses paysages contrastés, sa culture, sa vie quotidienne et sa ferveur religieuse, sur ces artistes qui, pour beaucoup, resteront ou reviendront à Pont-Aven après le départ de Gauguin pour Tahiti. Plus qu’une école, je considère Pont-Aven comme un laboratoire, un atelier à ciel ouvert ».

L’exposition est divisée en trois sections, les deux premières s’articulant autour des périodes Gauguin et post-Gauguin.

L’exposition qui rend compte du bouillonnement créatif de cette communauté d’artistes, permet de voir des œuvres réunies en dehors du musée qui leur est consacré dans la ville de Pont-Aven, des grandes collections nationales ou détenues entre mains privées.

Pour réunir un panel d’œuvres et d’artistes variés, le commissaire a bénéficié des prêts de musées comme le musée d’Orsay à Paris, les Musées des beaux-arts de Rennes, Reims et Orléans, ou le musée Maurice Denis de Saint-Germain-en-Laye, entre autres. La liste est complétée par des œuvres provenant de collections privées.

Un catalogue préfacé par la conservatrice du musée de Pont-Aven, Estelle Guille des Buttes, et édité chez Corlet, accompagne l’exposition.

Informations pratiques
MUSÉE DES BEAUX-ARTS - QUIMPER

40, place Saint-Corentin
29000 Quimper
France

Contact
+33 (0)2 98 95 45 20

www.mbaq.fr
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque