Mercredi 13 novembre 2019

04 mar. - 28 mar. 2008

Paris Galerie de la Scala

Dessins anciens et modernes

Primatice donne le ton avec Eole contenant ou libérant les vents (vers 1541-1545) : une étude à la plume pour un compartiment de la voûte de la galerie d’Ulysse au château de Fontainebleau. D’Orlando Parentini, émule de Frédérico Zuccharo, un lumineux dessin à la plume et au lavis brun a retrouvé son origine. Les atlantes et les vertus représentés dans des cadres d’architecture sont toujours en place dans les appartements du pape Pie IV au Vatican (vers 1560). Des sujets profanes, on passe aux thèmes religieux avec un vigoureux Christ à la colonne réalisé à la sanguine par le peintre siennois Alessandro Casolini ou Une tête d’évêque du dernier Guerchin, vers 1660.

L’école française des 17e et 18e siècles est dignement représentée avec en particulier des dessins importants de Jacques Stella (La Confirmation, d’après Nicolas Poussin), Louis Licherie (Appollon et Coronis), Louis de Boulogne (Etudes de bras et de main), Antoine Watteau (Jeune femme en buste), Jean-Marc Natier (Portrait de Jean-Baptiste le Gobien), Hugues Traval (Un grand prêtre assassiné par les romains) et Jean-Honoré Fragonard (Moïse conduisant le peuple juif).

Ce panorama des styles et des techniques nous conduit, sans effort, jusqu’au siècle d’Ingres, représenté par une étude de main pour la figure de Livie dans le tableau Virgile lisant l’Enéide devant Auguste (Bruxelles, musée des Beaux-Arts) peint en 1819. Arrivé au XXe, heureux d’un si beau voyage, on se souviendra de la Cariatide de 1912 par Modigliani et des gratte-ciel new-yorkais de Bernard Boutet de Monvel.
Les œuvres, provenant pour la plupart de collections privées, sont reproduites et bien documentées à l’intérieur d’un copieux catalogue.

 

Informations pratiques
GALERIE DE LA SCALA

68, rue de la Boétie
75008 Paris
France

Contact
www.galeriedelascala.com
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque