Vendredi 26 février 2021

EDF veut changer l’image du nucléaire en Angleterre

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 15 octobre 2008 - 141 mots

LONDRES (UK) [15.10.08] - EDF a contacté les deux principaux cabinets d’architectes britanniques, dont celui de Norman Foster, pour développer les plans des futures centrales nucléaires. Ils ont refusé.

Quelques semaines après avoir acheté le leader britannique du nucléaire, British Energy, EDF anticipe les critiques esthétiques et environnementales des opposants à la construction d’au moins quatre nouvelles centrales nucléaires, en Angleterre. La nouvelle image de l’énergie nucléaire repose sur une architecture nouvelle, contemporaine, dont les plans doivent être confiés à des architectes de renom.

Deux cabinets ont déjà été approchés : celui de Norman Foster, Foster and Partners, et celui de Richard Rogers. Les deux ont refusé l’offre, le premier pour des raisons de planning et le second pour des raisons d’éthique. D’autres cabinets auraient aussi été contactés, dont SMC Alsop et Building Design Partnership.
[Sources : Guardian / Building UK]

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque