Samedi 17 février 2018

Dossier

Le Mécénat au défi

La crise économique a-t-elle, d’ores et déjà, des effets sur le mécénat culturel ? Si les budgets privés en faveur de la culture stagnent, voire diminuent au profit de la solidarité et de l’humanitaire, la situation est loin d’être catastrophique, comme le montre une récente étude de l’Association pour le développement du mécénat industriel et commercial (Admical). L’année écoulée a été marquée par deux types d’actions qui permettent aux entreprises d’avoir un contrôle plus direct sur leur engagement : le mécénat en nature et le mécénat de compétences. Même si ce dernier offre des solutions innovantes, il suscite des inquiétudes, notamment dans le domaine des monuments historiques, comme le montre le cas de l’Hôtel de la Marine. Le Musée municipal Paul-Dini, à Villefranche-sur-Saône, offre quant à lui l’exemple singulier d’un établissement dont la gestion relève d’un délicat équilibre entre le donateur à l’origine de sa renaissance et les services de la ville. Érigé en nouveau modèle de financement, le mécénat culturel demeure néanmoins fragile. Pour Jean-Pierre Allinne, professeur d’histoire du droit à l’Université de Pau et directeur d’un ouvrage collectif sur le sujet, l’avenir est à chercher du côté des partenariats entre les PME et les collectivités locales.


Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque