Mercredi 17 octobre 2018

Disparition soudaine du galeriste Bernard Zürcher

Par Henri-François Debailleux · lejournaldesarts.fr

Le 18 janvier 2017 - 417 mots

PARIS [18.01.17] - Le galeriste, à la tête, avec sa femme Gwénolée, de deux espaces, l’un à Paris et l’autre à New York, est mort d’une crise cardiaque lundi dernier.

Le galeriste Bernard Zürcher est mort lundi 16 janvier au petit matin d’une crise cardiaque, à l’âge de 63 ans. Après avoir travaillé pendant dix ans dans des musées (de l’Orangerie puis au Palais de Tokyo à l’époque du Musée d’art moderne) cet historien d’art de formation avait ouvert sa première galerie, avec sa femme Gwénolée, en 1988 rue de l’Abbé-Grégoire dans le 6e arrondissement à Paris, tout près du Bon Marché, où il sera d’ailleurs commissaire pour des expositions organisées par le grand magasin sous l’intitulé « L’Entrée ».

C’est dans cette galerie modeste, une ancienne cave à vins Nicolas, qu’ils vont entamer le crédo qu’ils n’abandonneront plus : découvrir des artistes peu ou pas connus pour essayer de les faire connaître. Ils y montreront notamment Michaele Andréa Schatt ou dès cette époque Wang Keping, qu’ils représentent encore aujourd’hui..

Quatre ans plus tard, en 1992, ils décident de s’agrandir et sautent sur l’opportunité d’un espace au 56 rue Chapon, dans le 3e arrondissement, pour se rapprocher du Centre Pompidou et être les premiers à s’installer dans cette rue qui avec sa voisine parallèle la rue de Montmorency, rassemblent aujourd’hui une quinzaine d’adresses. C’est là qu’ils vont débuter leur collaboration avec Marc Desgrandchamps dont ils organisent la première exposition personnelle en galerie en 1995. Une dizaine d’autres suivront avant que l’artiste ne rejoigne la galerie Lelong au début 2016.

En octobre 2011, le couple décide d’organiser pendant la FIAC le « Salon Zürcher », une mini foire dans leur propre espace pour présenter de jeunes galeries étrangères (avec des artistes émergents) qui n’ont pas la possibilité d’exposer dans les grandes foires. Comme entre temps - en 2009 - Bernard et Gwénolée Zürcher ont ouvert une galerie à New York, (downtown Manhattan près du New Museum) ils y organisent également leur salon pendant les Foires de Frieze et de l’Armory Show. Au total ce sont donc 11 éditions du Salon Zürcher qui ont été organisées des deux côtés de l’Atlantique.

Depuis quelques années, ils se sont de plus en plus attachés à faire découvrir ou redécouvrir des artistes américains, Matt Bolinger, Régina Bogat, Cordy Ryman.

Galeristes découvreurs les Zürcher ont montré de nombreux artistes, Bruno Rousselot, Philippe Hurteau, Elisa Sighicelli. Ils envisageaient de faire prochainement une exposition anniversaire des 25 ans de la galerie que Gwénolée a décidé de maintenir.

En savoir plus
Consulter la biographie de Bernard Zürcher

Légende Photo :
Bernard Zürcher - Photo compte Twitter de Bernard Zürcher

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque