Mercredi 30 septembre 2020

Disparition de l’artiste Nicolás García Uriburu

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 27 juin 2016 - 171 mots

BUENOS AIRES (ARGENTINE) [27.06.16] – Nicolás García Uriburu , artiste argentin considéré comme un précurseur du land art est décédé dans la nuit du 19 au 20 juin 2016 à l’âge de 78 ans.

Né en 1937 à Buenos Aires, Nicolás García Uriburu était un artiste écologiste engagé qui a cherché à dénoncer les problèmes environnementaux durant toute sa vie, notamment la pollution de l’eau.

En 1968, à l’occasion de la biennale de Venise, il avait coloré l’eau du Grand Canal d’un vert fluorescent (sans en avoir demandé l’autorisation aux autorités municipales), un acte qu’il a répété dans plusieurs lieux, notamment East River (New York) en 1970, et les port de Nice et d’Anvers, en 1974.

En 1982, il s’est fait remarquer en plantant 50 000 arbres dans les rues de Buenos Aires, une action inspirée de la performance de Joseph Beuys pour Documenta 7, à Kassel en 1982 – la plantation de 7 000 chênes, poursuivie sur plusieurs années, sur toute la planète, même après la mort de l'artiste en 1986.

Légende photo

Nicolás GarcÁ­a Uriburu - Photo wikimedia - Licence Domaine public CC0 1.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque