Jeudi 19 septembre 2019

Deux New-yorkais prétendent avoir contracté des otites à l’occasion d’une exposition de Carsten Höller

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 14 décembre 2011 - 302 mots

NEW YORK (ÉTATS-UNIS) [14.12.11] – Deux visiteurs de l’exposition « Experience » présentée au New Museum of Contemporary Art de New York se plaignent d’avoir contracté des infections auriculaires après s’être immergés dans une œuvre de Carsten Höller. Mais, selon The New York Observer, ce qu’ils déplorent plus encore est de n’avoir pu divulguer cette information sur le blog du musée.

Dans un article publié le 12 décembre 2011 sur son site internet galleristny.com, le journal américain The New York Observer raconte l’histoire de deux individus souffrant d’otites aiguës après avoir « expérimenté » une œuvre de l’artiste contemporain Carsten Höller. A l’occasion de l’exposition « Experience », présentée au New Museum of Contemporary Art de New York du 26 octobre 2011 au 15 janvier 2012, ces derniers se sont immergés dans « Psycho Thank », un réservoir d’eau dit « de privation sensorielle ». Or, « deux jours plus tard, nous avons tous deux eu des otites très douloureuses dans les deux oreilles », raconte la jeune femme.

Dans un message adressé au New York Observer, cette dernière confesse qu’après avoir fait la queue pendant de longues heures derrière plusieurs personnes pour pouvoir flotter nus dans cette piscine artistique, elle et son compagnon étaient conscients que cette expérience pouvait présenter certains risques hygiéniques. Toutefois, l’eau est censée être chimiquement traitée et cette installation avoir été contrôlée par le Département de la Santé de l’État de New York, se justifie-t-elle. The New York Observer rappelle, en effet, que le Département de la Santé de l’État de New York était intervenu en octobre 2011 pour limiter l’accès au réservoir à une seule personne à la fois, afin justement d’empêcher la propagation de maladies infectieuses.

Après huit jours de traitement antibiotique sans résultat, les deux victimes ont essayé de poster cette information sur le blog du musée mais le modérateur n’a toujours pas approuvé leur texte.

Légende photo

Carsten Höller - 2011 - © photo Christophe Beauregard pour L'oeil

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque