Lundi 10 décembre 2018

Deux célébrissimes tableaux de Goya restaurés

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 3 mars 2008 - 235 mots

MADRID (Espagne) [03.03.2008] – Le musée du Prado s’apprête à exposer La révolte du 2 mai et Les fusillades du 3 mai 1808 de Goya après d’importants travaux de restauration.

Les deux tableaux mesurant chacun plus de 3 mètres de côté, avaient été endommagés pendant la guerre civile dans le camion qui les transportait de Madrid à Valence pour les mettre à l’abri des bombes franquistes. Le gouvernement républicain avait en effet décidé de mettre à l’écart certaines œuvres de valeur, comme le fera le Louvre pour ses chefs-d’œuvre en 1940. En route, un balcon s’effondra sur le précieux chargement. Les tableaux de Goya, Le 2 mai en particulier, garderont les cicatrices de cet épisode douloureux jusqu’à aujourd’hui avec l’intervention des restaurateurs du Prado qui sont en train de réintégrer des éléments disparus de la composition.

Dans Le 2 mai, des têtes et des morceaux du fond d’architecture vont être restitués d’après des photographies prises avant l’accident. Cette décision « difficile à prendre » a été décidée en 2000 à l’occasion d’un colloque réunissant les spécialistes internationaux de Goya où chacun a exprimé son avis. « Nous étions partagés entre ne pas vouloir effacer cette marque de l’histoire et souhaiter redonner à ces œuvres le sens exact que Goya avait voulu leur donner », explique Manuela Mena, chef restaurateur du Prado. En définitive, les partisans de la restauration ont eu gain de cause. (source AFP)

 
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque