Dimanche 23 février 2020

Des correspondants mécénat en régions

Par Alexis Fournol (Avocat à la cour) · lejournaldesarts.fr

Le 20 novembre 2015 - 432 mots

PARIS [20.11.15] - La ministre de la Culture souhaite renforcer pour les cinq années à venir le rôle des instances professionnelles signataires en faveur du mécénat culturel. Des « correspondants mécénat » seront créés à cet effet.

Au terme d’une présentation, marquée par une réelle émotion liée aux événements du 13 novembre, Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, a signé avec CCI France (Chambres de commerce et d’industrie), le Conseil supérieur du Notariat, le Conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables et le Conseil national des barreaux (CNB) des protocoles visant à promouvoir le développement du mécénat culturel pour les cinq ans à venir. « Geste précieux pour la France et les Français », selon les mots de la ministre, le mécénat des entreprises et des particuliers représente près de 3,3 milliards d’euros annuels, dont 15 à 20 % sont dédiés à la culture. Ainsi, malgré la très légère hausse du budget du ministère en 2016, le soutien du secteur privé demeure essentiel, d’autant plus que la priorité qui doit être accordée à la culture « n’a jamais été aussi nécessaire, évidente » a rappelé Fleur Pellerin, invoquant à de nombreuses reprises le besoin de collaboration, de générosité et d’aide des différentes professions représentées.

Troisième phase de collaboration avec ces professions, et première avec le CNB représentant au niveau national les avocats, depuis l’instauration en 2005 de ces protocoles, deux nouveautés sont à relever. Une « Charte du mécénat culturel » a ainsi été présentée, reprenant en 21 points les principaux éléments entourant la mise en œuvre des dispositions relatives au mécénat pour offrir un « cadre de référence aux donateurs et bénéficiaires ».

Par ailleurs les nouveaux accords instaurent des « correspondants mécénat » tant parmi les DRAC, qu’au sein des relais territoriaux des instances signataires. L’enjeu annoncé est de favoriser la création de « pôles régionaux du mécénat » dont la mission est de fédérer les initiatives, de recenser et de diffuser les pratiques innovantes conformes à l’esprit de la législation, d’accompagner des projets structurants localement, et enfin, de lancer des enquêtes et des études relatives au développement régional et local du mécénat.

En revanche, aucune précision n’a été apportée sur l’avenir même des DRAC à la suite de l’adoption de la loi NOTRe (nouvelle organisation territoriale de la République). La seule certitude en la matière, apportée par la ministre lors de la séance du 9 novembre 2015 à l’occasion des débats sur le PLF 2016, est la future unicité de direction qui « signifie qu’il y aura bien une seule DRAC dans les régions fusionnées ».

Légende photo

Fleur Pellerin, lors du Salon du livre en 2015 © Photo ActuaLitté - 2015 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque