Dimanche 25 février 2018

Des archéologues australiens ont découvert une peinture rupestre qui pourrait dater de 40 000 ans

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 2 juin 2010

SYDNEY (AUSTRALIE) [02.06.10] – Une peinture d'art rupestre qui pourrait dater de 40 000 ans a été découverte dans le nord de l'Australie, ce qui ferait d'elle la plus ancienne au monde.

La découverte d'une peinture rupestre à l'ocre rouge représentant une espèce d'oiseau disparue il y a 40 000 ans a été révélée par des archéologues australiens. Si les analyses scientifiques le confirment, elle pourrait être une des plus anciennes peintures rupestres dans le monde, les plus anciennes découvertes en Europe datant de 30 000 ans.

Selon le Times, la peinture a été découverte en 2008 dans un abri rocheux sur le plateau de la Terre d'Arnhem dans le nord de l'Australie par des membres d'une association autochtone – la Jawoyn Association Aboriganal Corporation – en patrouille de routine dans la région. Mais ce n'est qu'en mai 2010 lorsque les archéologues se sont déplacés pour enregistrer le site qu'une première datation a été établie.

Des paléontologues ont déterminé qu'il s'agissait d'une espèce disparue d'oiseau « géants » connue sous le nom de « genyornis », un ancêtre beaucoup plus grand de la famille des émeus d'Australie. La peinture d'un fort réalisme anatomique est dans un très bon état de conservation, préservation très probablement due au fait que le site, accessible uniquement par hélicoptère, est très éloigné des zones de peuplement.

« Soit la peinture date de 40 000 ans, soit le genyornis a vécu beaucoup plus longtemps » a déclaré un archéologue, et le cas échéant, la datation de la peinture serait avancée. Cependant la précision des détails ferait plus pencher les experts pour la première hypothèse. Des examens plus précis notamment de la roche et des pigments sont en cours pour déterminer la datation exacte.

La Terre d'Arnhem est une grande réserve reculée connue pour ses nombreuses peintures rupestres antiques. En raison de l'importance historique de cette découverte, l'emplacement exact du site n'a pas été communiqué pour éviter l'afflux des curieux.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque