Vendredi 22 février 2019

Découverte d'un temple de Bastet à Alexandrie

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 21 janvier 2010 - 326 mots

ALEXANDRIE (EGYPTE) [21.01.10] – Le Conseil Suprême des Antiquités égyptiennes a annoncé la découverte d'un temple construit par la reine Bérénice, épouse de Ptolémée III, pharaon du IIIe siècle avant J.C. et dédié à la déesse Bastet. Les archéologues ont mis à jour une cachette de plus de 600 statues et statuettes en poterie et en bronze.

Une mission archéologique du Conseil Suprême des Antiquités égyptiennes (SCA) menée par Mohamed Abdel Maqsoud, chef des Antiquités de Basse-Egypte, a découvert les restes d'un temple construit par la Reine Bérénice II, épouse du roi lagide Ptolémée III (246-222 av. JC), ainsi qu'une cachette de plus de 600 statues d'époque ptolémaïque.

Les vestiges ont été découverts à Alexandrie, dans un lieu appartenant aux forces de sécurité de la ville.

L'annonce a été faite par Zahi Hawass, directeur du SCA. Selon ses déclarations, les ruines du temple font 60 m de longueur sur 15 m de largeur. Il a expliqué que le temple avait du servir de carrière dans des époques tardives, car certains blocs de pierre manquent à la construction.

Des dizaines de statues de la déesse Bastet ont été retrouvées dans les fondations. Bastet était la divinité de la musique, de la joie et de la maternité représentée sous les traits d'un chat.

Des céramiques, des statues en faïence et en bronze ont également été mises à jour, représentant des femmes et des enfants anonymes, d'autres divinités égyptiennes comme Harpocrate et Ptah.

Les premières études sur le site tendent à prouver que le temple daterait du règne de Bérénice II co-régente du roi Ptolémée III au IIIeme siècle avant notre ère. Le temple pourrait être le premier édifice ptolémaïque découvert à Alexandrie dédié à la déesse Bastet. Il indiquerait également que le culte de Bastet a perduré en Egypte sous le règne des Lagides.

Abdel Maqsoud pense que la découverte du temple pourrait être la première trace de la location précise du quartier royal d'Alexandrie à l'époque ptolémaïque.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque