Samedi 24 février 2018

Découverte de la tombe d'un célèbre général chinois du IIIe siècle

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 4 janvier 2010

ANYANG (CHINE) [14.01.10] – Les autorités chinoises ont annoncé avoir découvert la tombe de Cao Cao, célèbre chef de guerre chinois du IIIe siècle après JC. Un complexe funéraire de 740 m2 contenant plus de 250 objets archéologiques est en cours de fouille dans la province du Henan.

Selon les archéologues chinois, la tombe de Cao Cao (155-220), seigneur de guerre, écrivain et poète de la fin de la dynastie Han, a été retrouvée près d'Anyang, capitale de la province du Henan dans le centre de la Chine.

Cao Cao est resté fameux dans l'histoire pour avoir bâti un des états les plus stables et les plus puissants de la période dite des « Trois Royaumes » (208-280). Il a été célébré pour son sens de la politique et ses talents de fin stratège. Il était aussi poète, et certains de ses écrits sont encore étudiés par les collégiens chinois.

La tombe a été découverte il y a plus d'un an, mais l'annonce n'a été faite que le 27 décembre par l'Administration d'Etat de l'héritage culturel chinois (SACH). Selon Guan Qiang, directeur du SACH, interrogé par le China Daily, « les fouilles sont menées depuis près d'un an, et nous aurons plus de preuves bientôt. Mais même avec ce que nous avons déjà, nous pouvons affirmer que le mausolée est bien celui de Cao Cao » .

Des stèles inscrites au nom de Cao Cao ont été retrouvées par la police chez des pilleurs qui avaient visité la tombe. A partir de cette découverte, les archéologues ont commencé la fouille du mausolée. Ils ont mis à jour les restes d'un homme agé de 60 ans et de deux femmes. Les vestiges correspondent aux textes anciens mentionnant la dernière demeure du roi Wu de Wei, sa titulature posthume.

Dans un complexe funéraire d'importance royale de plus de 740 m2, les chercheurs ont retrouvé plus de 250 objets archéologiques, des poteries et des pièces de bronze, des fresques murales illustrant la vie quotidienne des Trois Royaumes.

Le gouvernement du Henan souhaite pouvoir présenter la tombe au public, après la fin des recherches.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque