Mercredi 18 septembre 2019

Printemps français à New York

Par Céline Piettre · L'ŒIL

Le 14 avril 2014 - 358 mots

On a beau s’acharner à en diminuer l’aura internationale, voire à spéculer sur son déclin, l’art français s’exporte – pas forcément par la grande porte, sans bagage médiatique, mais il s’exporte.

Pour preuve le French-American Festival of Performance and Ideas qui réunit en mai, à New York, la fine fleur de la danse française tendance performative. Trois semaines durant, de Manhattan (The Kitchen) à Long Island (MoMA PS1) et Brooklyn (Chez Bushwick), Christian Rizzo, Claudia Triozzi, Pierre Rigal, David Wampach ou Maud Le Pladec proposent leurs créations en premières américaines. Une initiative de l’Ambassade de France à laquelle s’associent quatorze lieux d’art alternatifs new-yorkais ainsi que l’éditeur dijonnais Les Presses du Réel en charge du catalogue de l’événement – une anthologie de textes sur l’art chorégraphique d’André Lepecki à Jérôme Bel. Treize ans, depuis le festival French Moves, que New York n’avait pas vu un tel déploiement tricolore.

Au programme de ce tome II, des nostalgies de dance floor avec les « voguers » de Frédéric Nauczyciel (The Fire Flies) et la transe syncrétique nourrie au grime de Cécilia Bengolea et François Chaignaud (Altered Natives’ Say Yes to Another Excess – Twerk) ; des échappées dans l’espace public (Les Gens d’Uterpan), comme un clin d’œil aux expérimentations du Judson Dance Theater, et le Ni fleurs ni Ford Mustang de Christian Rizzo, carnaval funèbre et minimal créé pour l’Opéra de Lyon. En passage obligé, l’excellent Self Portrait Camouflage de Latifa Laâbissi conçu avec la plasticienne Nadia Lauro qui signe aussi la scénographie de la pièce Baron Samedi d’Alain Buffard. Cette dernière, présentée le 1er mai au NY Live Arts, inaugure le festival. Une façon de rendre hommage au chorégraphe décédé en décembre 2013 et qui s’était expatrié un temps en Californie pour suivre les ateliers de la grande Anna Halprin. Son Baron Samedi hantera le festival, tel l’esprit vaudou dont il s’inspire, ressuscitant Kurt Weill et West Side Story pour une mise en spectacle des systèmes coercitifs et leur sabotage jouisseur. Également en tournée en France.  Céline Piettre

Quoi ?
French-American Festival of Performance and Ideas

Quand ?
du 1er au 18 mai

Comment ?
Programme disponible sur frenchculture.org/node/8748

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°668 du 1 mai 2014, avec le titre suivant : Printemps français à New York

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque