Dimanche 21 octobre 2018

Claude Lévêque représentera la France à la Biennale de Venise en 2009

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 16 avril 2008 - 304 mots

VENISE (ITALIE) [16.04.08] – L’artiste plasticien Claude Lévêque a été choisi pour représenter le pavillon français à la 53e édition de la Biennale de Venise en 2009.

Claude Levêque© Ch. Beauregard

Claude Lévêque est né en 1953 à Nevers. Il vit et travaille à Montreuil, dans la région parisienne. S’il a fait ses études aux Beaux-Arts de Bourges, ses influences ne viennent pas en premier lieu du monde de l’art muséal. Le Palace de Fabrice Aemer, lieu de vie de l’avant-garde des années 80, l’a fortement influencé en proposant une « esthétique de la rupture ». Le champ de référence de Claude Lévêque est extrêmement varié : narration autobiographique, figures enfantines (Mickey Mouse ou Medhi, héros de la série « Belle et Sébastien »), ou bien encore préoccupations politiques et sociales s’entremêlent dans ses œuvres.

Lévêque conçoit l’installation comme « le support d’un récit à construire » : par la théâtralité et la dramaturgie narrative qui s’en dégage, elle nous amène dans un ailleurs, sans toujours nous donner les clés de son histoire. Il réalise ses installations autant dans les institutions que dans des lieux publics, souvent incongrus : piscine, cité HLM, ancienne fonderie… Cet artiste peut être défini comme étant hors-normes, au sens où « dès l’origine, il a choisi la marge, inscrivant sa pratique en opposition au règne de la prestation de service à travers laquelle l’art, méthodiquement, s’est fait sa place jusqu’à aujourd’hui où il sommeille grassement. »

Claude Lévêque a choisi comme commissaire d’exposition Christian Bernard, créateur et directeur du Mamco à Genève depuis 1994. Il fut également directeur de la Villa Arson de 1986 à 1994. Lévêque succède, au pavillon français, aux artistes Sophie Calle (2007), Annette Messager (Lion d’Or en 2005), Jean-Marc Bustamante (2003), Pierre Huyghe (2001), Jean-Pierre Bertrand et Huang Yong Ping (1999), ... (citations : Eric Troncy, Carcasses et Emotions)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque