Mercredi 19 décembre 2018

Aix-en-Provence (13)

Cézanne, chez lui

Musée Granet - Jusqu’au 1er avril 2018

Par Lina Mistretta · L'ŒIL

Le 21 décembre 2017 - 330 mots

La Provence est le pays de Cézanne. Il y consacre une grande partie de son génie pictural, s’inspirant de ce paysage pour créer certaines des toiles les plus importantes de l’histoire de l’art.

Le pays d’Aix constitue pour l’artiste un atelier, son « Arcadie méditerranéenne ». Il y représente la Bastide du Jas de Bouffan, la demeure familiale, où il peint Les Joueurs de carte et des Baigneurs ou Baigneuses ; c’est depuis l’intérieur de la propriété qu’il peint également sa première Sainte-Victoire, spectaculaire formation de calcaire qu’il représentera quatre-vingt-sept fois.

Le pays d’Aix autour de la Sainte-Victoire se caractérise par sa topographie particulière, et c’est dans ce paysage singulier que Cézanne plante son chevalet. Il représente les hameaux et maisons situés le long du versant sud, les carrières abandonnées de Bibémus, le parc boisé et rocheux de Château Noir, les amas rocheux de Gardanne et la lumière éblouissante de la côte méditerranéenne à l’Estaque. Pourtant, si Cézanne a aimé son pays d’Aix, ce dernier a rejeté le peintre. « Moi vivant, aucune œuvre de Cézanne n’entrera dans nos collections », avait déclaré le conservateur du Musée Granet.

Jusqu’à sa mort et longtemps après, aucune œuvre de Cézanne ne fut donc accrochée aux cimaises. Il a fallu attendre vingt-huit ans pour que les Aixois puissent contempler les premières toiles. C’est ce retour des œuvres de Cézanne dans les collections aixoises, depuis sa mort jusqu’à aujourd’hui, que retrace cette petite exposition inédite du Musée Granet. Elle s’articule autour du chef-d’œuvre de la Fondation Henry Pearlman en dépôt (Vue vers la route du Tholonet près de Château Noir) et fait la part belle aux œuvres de la collection permanente, dont cette fragile aquarelle rarement montrée, Usine à l’Estaque, un portrait de Zola acquis en 2011, des objets ayant appartenu à Cézanne ainsi que de nombreuses correspondances entre Cézanne et Zola, Cézanne et Camoin. Un retour en toute intimité qui porte bien son titre « Cézanne at Home ».

« Cézanne at Home », Musée Granet, Place Saint-Jean-de-Malte, Aix-en-Provence (13), www.museegrant-aixenprovence.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°708 du 1 janvier 2018, avec le titre suivant : Cézanne, chez lui

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque