Mercredi 19 février 2020

Canopée des Halles : les équipements culturels inaugurés début avril

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 9 février 2016 - 344 mots

PARIS [08.02.16] - Les équipements culturels de la Canopée des Halles, consacrés aux pratiques artistiques et sportives, seront inaugurés début avril, a indiqué lundi Bruno Julliard, premier adjoint de la maire de Paris chargé de la culture.

Reliés par la Canopée, dont la toiture est en forme de feuille, cet ensemble de 6.000 m2 représentera "probablement la plus grande concentration d'établissements et équipements culturels de Paris et bien au-delà de Paris", a déclaré Bruno Julliard, lors d'une visite organisée pour la presse.

L'aile sud de la Canopée abritera le Conservatoire W.A Mozart, soit 33 salles dédiés à la danse, au théâtre et qui enrichira son offre en proposant des cours de musiques pour jeux vidéos ou de "soundpainting théâtre", "croisement de théâtre, musique et danse avec un langage gestuel", selon son directeur, Pascal Gallois. Des concerts seront également organisés hors les murs.

Avec une vue étourdissante sur l'église Saint-Eustache, ses canapés et autres chauffeuses, la Médiathèque, accessible aux sourds, mettra à disposition du grand public deux imprimantes 3D, un bar à mangas et l'un des fonds les plus importants sur les cultures urbaines.

Une quatrième Maison des pratiques artistiques amateurs (MPAA), un réseau qui met à disposition depuis 2008 des salles de répétition et de spectacles pour des associations de quartiers ou des compagnies d'amateurs, verra également le jour.

Mais l'espace le plus inédit est sans doute "La Place", un lieu pluridisciplinaire de 1.400 m2, "premier centre hip-hop de cette dimension-là au monde, porté par une capitale comme Paris, même à New York ils n'ont pas ça!", selon Jean-Marc Mougeot, directeur des lieux.

Le centre proposera notamment huit studios et un auditorium de 200 places ouverts à toutes les disciplines du hip-hop: de la danse au graff, en passant par le DJing, le beatboxing (sons et rythmes produits avec la bouche), la mode, mais aussi un incubateur d'entreprises liées au mouvement hip-hop.

Ces nouveaux équipements culturels s'inscrivent dans le cadre plus global de la rénovation des Halles, un chantier titanesque lancé il y dix ans. Constamment repoussé, son achèvement est désormais prévu pour 2018.

Légende photo

Le chantier des Halles, Paris, le 16 janvier 2016 © photo Ludosane

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque