Belles cylindrées à l’honneur

Par Roxana Azimi · L'ŒIL

Le 1 février 2004

Christie’s organise le 14 février sa troisième vente d’automobiles de collection au sein du très couru salon Rétromobile.

Un secteur hautement lucratif puisqu’il a représenté un quart du chiffre d’affaires d’Artcurial en 2003 ! Christie’s entend renouer avec le succès de ses dispersions précédentes qui avaient rapporté 5,6 et 6 millions d’euros respectivement en 2002 et 2003. Les critères d’appréciation des automobiles de collection s’apparentent peu ou prou aux objets d’art : « la qualité, la rareté, l’état, l’historique de compétition et la possibilité d’utilisation dans un concours d’élégance », souligne Philip Kantor, expert de Christie’s. La vedette sera la dernière Bugatti T55 fabriquée en 1935, estimée entre 600 000 et 2,2 millions d’euros. En février 2003, une Bugatti T55 de 1932, dotée d’un pedigree irréprochable, avait grimpé à 1,6 million d’euros. Cette automobile extrêmement rare, dont on ne compte que trente-huit exemplaires, combine un moteur de course performant avec une carrosserie très racée. Cette voiture est d’autant plus prisée que les Bugatti sont souvent accidentées et remisées.

Moins richement estimée autour de 450 000/550 000 euros, on remarque aussi une Bugatti T51 de 1929. Elle compte quelques pièces rapportées, ce qui explique sa différence de prix avec un exemplaire de 1932, 100 % d’origine, qui avait obtenu 996 750 euros en février 2002. Dans la gamme des voitures de course, une Porsche 917K de 1969 vrombit pour une estimation d’1,5 million d’euros. Il s’agit là de l’automobile mythique du Mans, réputée imbattable pendant longtemps. Ce bolide avait aussi figuré en guest star dans le film Le Mans avec Steve Mac Queen (1971). Derrière ces morceaux de choix se profilent d’autres belles cylindrées, telle une Rolls-Royce Silver Cloud III coupé de 1965 ayant appartenuà Brigitte Bardot ou une Aston Martin DB5 semblable à celle de James Bond autour de 100 000/140 000 euros.

Salon Rétromobile, porte de Versailles, vente organisée le 14 février par Christie’s France.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°555 du 1 février 2004, avec le titre suivant : Belles cylindrées à l’honneur

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque