Lundi 16 septembre 2019

Aurélie Filippetti conserve le ministère de la Culture et de la Communication

Par Jean-Christophe Castelain · lejournaldesarts.fr

Le 2 avril 2014 - 337 mots

PARIS [02.04.14] - Dans un gouvernement resserré avec 16 ministres, et qui n’est pas aussi remanié que les commentateurs l’envisageaient, Aurélie Filippetti conserve son poste de ministre de la Culture et de la Communication.

Les rumeurs la donnaient depuis longtemps partante de la rue de Valois, avec ou sans point de chute dans le nouveau gouvernement. Il n’en est rien, Aurélie Filippetti conserve son poste de ministre de la Culture et de la Communication.

Il est vrai que parmi les 16 ministres qui composent le gouvernement Valls, annoncé ce mercredi 2 avril à 11h16 sur le perron de l’Elysée, on ne compte que deux nouveaux entrants, Ségolène Royal et François Rebsamen, tandis que de nombreux ministres conservent leur poste, notamment Christine Taubira que l’on disait un temps intéressée par la Culture. Les secrétaires d’Etat seront annoncés la semaine prochaine.

L’annonce d’un gouvernement « de combat » par François Hollande avait également relancé les spéculations sur un regroupement du ministère de la Culture avec celui de l’Education, qui aurait notamment permis une meilleure exécution du plan d’Education artistique. Mais ce serpent de mer des combinaisons ministérielles aurait été très mal vécu par les acteurs du monde de l’art, toujours très attachés aux symboles.

Outre le contexte général de maintien à leur poste de nombreux ministres, Aurélie Filippetti doit sa reconduction à son succès électoral à Metz, où elle figurait en deuxième position de la liste sortante dirigée par Dominique Gros. Un argument qui a dû peser dans la défaite électorale subie par la majorité aux dernières municipales.

Aurélie Filippetti va pouvoir ainsi faire voter les deux grandes lois sur lesquelles son cabinet travaille depuis plusieurs mois, la loi patrimoine et la loi création. Sa familiarité croissante avec le secteur culturel depuis 22 mois va également l’aider à faire passer la pilule d’une réduction du budget de la Culture. Le gouvernement doit en effet très prochainement annoncer le détail des 50 milliards d’économie du budget de l’Etat, et l’on voit mal comment la Culture pourrait échapper à cette cure.

Légende photo

Aurélie Filippetti lors de son entretien avec Fabien Simode, rédacteur en chef de L'oeil - Septembre 2013 - Photo Frédéric Marigaux pour L'oeil

En savoir plus
Consulter la fiche biographique de Aurélie Filippetti

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque