Vendredi 13 décembre 2019

Au musée d’Orsay, la grève s’intensifie

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 21 octobre 2011 - 238 mots

PARIS [21.10.11] - Le 21 octobre 2011, les agents de surveillance du musée d’Orsay ont voté à la quasi-unanimité la poursuite de la grève. Les représentants des syndicats CFDT, CGT, FO, Sud et FIPMC-CFTC ont rencontré le directeur général des patrimoines, Philippe Bélaval, au ministère de la Culture pour entamer les négociations. Mais les premières propositions ne semblent pas les avoir convaincus.

Le musée d’Orsay est resté fermé au public pour le deuxième jour consécutif, le 21 octobre 2011, en raison de la grève des agents de sécurité. 36 employés sur 39 ont voté la reconduite du mouvement. Les syndicats CFDT, CGT, FO, Sud et FIPMC-CFTC demandent la création immédiate de 20 postes pour être en mesure de pouvoir surveiller les nouvelles salles impressionnistes.

Les représentants des syndicats CFDT, CGT, FO, SUD et FIPMC-CFTC ont entamé aujourd’hui les négociations au ministère de la Culture avec Philippe Bélaval, Directeur général des patrimoines. Mais selon Bernard Jopek, secrétaire fédéral de la FIPMC, interrogé par l’AFP, les propositions du Ministère, à savoir le recrutement de 8 nouveaux fonctionnaires sur concours, 5 personnes handicapés dans le cadre de la COTOREP, et le transfert sur volontariat de 3 agents de l’ancien musée des Arts et Traditions populaires, ne satisfont pas les syndicats. « Cela ne règle pas le problème du manque d'effectifs actuel » considère Bernard Jopek.

Une assemblée générale est prévue demain matin pour décider des suites à donner à la mobilisation.

Légende photo

Le musée d'Orsay - © photo Carlton Browne - 2008 - Licence CC BY 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque