Samedi 7 décembre 2019

Réchauffement franco-russe

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 5 novembre 2004 - 130 mots

MOSCOU - André-Marc Delocque-Fourcaud a fait don au Musée Pouchkine de six tableaux appartenant à la collection de son grand-père, l’industriel russe Sergeï Chtchoukine.

Cette donation met un terme à un conflit opposant son héritier et la Russie, qui remonte à la saisie de la collection Chtchoukine par les bolcheviks, en 1918. Le collectionneur avait fait l’acquisition de ces 6 œuvres – 4 toiles d’Henri Le Fauconnier et 2 de Raoul Dufy – à Paris, où il s’était réfugié dans les années 1920. Depuis septembre, le Musée Pouchkine célèbre le 150e anniversaire de la naissance de Chtchoukine par le biais d’une exposition et prévoit une série d’événements commémoratifs en 2005. Touché par cette reconnaissance, Delocque-Fourcaud a voulu faire un geste et va jusqu’à souhaiter que la demeure familiale de Chtchoukine à Moscou revienne au Musée Pouchkine.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°202 du 5 novembre 2004, avec le titre suivant : Réchauffement franco-russe

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque