Dimanche 25 février 2018

Pierre Bernard

Des projets plein les cartons pour ce père du graphisme français

Par Emilie Oursel · L'ŒIL

Le 6 août 2007

Heureux qui comme… Pierre Bernard, a reçu le prix Érasme d’une valeur de 150 000 euros, par la Fondation Erasmus (Pays-Bas). Ce designer de 64 ans peut aujourd’hui regarder l’avenir avec assurance et surtout remettre ses rêves de jeunesse en route. « Je souhaite instaurer une meilleure autorité du design graphique en France » déclare-t-il.
Enseignant à l’École nationale des arts décoratifs de Paris et directeur de l’Atelier de création graphique, Pierre Bernard est aujourd’hui une figure paternelle pour le graphisme français. Ayant débuté sa carrière dans l’effervescence de mai 68, il mène une activité bicéphale avec le collectif Grapus, qu’il cofonde en 1970. D’un côté, il réalise des affiches à l’esthétique libertaire – mêlant le photomontage au dessin –, de l’autre, il signe l’identité graphique de grandes institutions françaises, tels le parc de la Villette (1985) et le musée du Louvre (1988). Après la dissolution du collectif en 1990, Pierre Bernard ne cesse de défendre un graphisme d’auteur. Depuis 2002, il participe à la direction artistique du Festival international de l’affiche, à Chaumont, lequel révèle les étoiles montantes du design graphique.
Mais Pierre Bernard n’a pas encore dévoilé toute l’étendue de ses ambitions. Grâce au prix Érasme, il projette de donner naissance à un projet qui lui est cher, un centre de recherche et d’étude sur le graphisme…

Biographie

1942 Naissance à Paris. 1970 Fonde le collectif Grapus avec François Miehe et Gérard Paris-Clavel. 1987 Devient membre de l’Alliance graphique internationale. Il enseigne à l’École nationale des arts décoratifs. 1990 Grapus reçoit le grand prix national des Arts Graphiques. 2001 Beaubourg devient le client le plus important de l’Atelier de création graphique que dirige Pierre Bernard. 2007 Il reçoit le prix Érasme.

« Pierre Bernard. Prix Érasme 2006 », Stedelijk Museum, Amsterdam (Pays-Bas), www.stedelijk.nl, jusqu’au 7 janvier 2007.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°588 du 1 février 2007, avec le titre suivant : Pierre Bernard

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque