Vendredi 30 octobre 2020

Pékin interdit les « Weiweicams »

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 avril 2012 - 77 mots

PEKIN - Pour protester contre la surveillance constante dont il est l’objet, Ai Weiwei avait installé dans son appartement quatre Webcams afin de diffuser le moindre de ses faits et gestes.

« Pourquoi ne pas installer des caméras pour que les gens puissent voir toutes mes activités ? », s’est ironiquement demandé l’artiste chinois. Une provocation qui n’a pas été du goût des autorités chinoises, lesquelles, après 46 heures de diffusion, l’ont contraint à débrancher ses caméras.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°367 du 13 avril 2012, avec le titre suivant : Pékin interdit les « Weiweicams »

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque